top of page

Le Marrube blanc, semence d’Horus dans nos garrigues


Le Marrube blanc – Marrubium vulgare


Lorsque la semence d’Horus a pointé le bout de son nez dans nos collines, L’Herbier des Garrigues a veillé sur elle du coin de l’œil. Quatre ans plus tard, devenues alors de belles plantes dans une colonie massive, il était temps d’en récolter soigneusement les rameaux fleuris pour les fortifier et vous en offrir la substance.


Encore connu sous les noms de : Marrube commun, Marube, Herbe vierge, marrochemin, Mont Blanc… il est un symbole de guérison et puissant protecteur ; Marrubium vulgare est composé des termes hébreux mar, qui signifie «amer», et de rob pour «beaucoup».


Dans la mythologie germanique, le Marrube est une plante frappée par la foudre. Cette dernière aurait été lancée par Thor, le redoutable dieu du tonnerre, contre un homme ayant perdu la foi. Le Marrube l’aurait alors protégé de la foudre et renfermerait depuis toute la puissance de l’éclair.


Durant l’Egypte ancienne, Le Marrube était consacré au dieu Horus, l’une des plus anciennes divinités Egyptiennes d'où son appellation de "sperme d'Horus" (semence ou graine). A Thèbes, on en brûlait dans les cérémonies qui célébraient la fusion du dieu-épervier Horus avec Ammon-Râ. Non loin de là, dans le temple de Karnak, à l'occasion de certaines fêtes, on donnait des Marrubes à brouter aux béliers qui accompagnaient les prêtres défilant le long de l'allée bordée de sphinx et d'animaux sacrés.


Ces pouvoirs magiques porteraient sur l'exorcisme et les facultés mentales. Les rameaux fleuris du marrube étaient portés dans un sachet en guise d'amulette qui repoussent les mauvais sorts ; on en aspergeait aussi les lieux ou les personnes que l'on voulait exorciser.


le Marrube a longtemps été considéré comme un contrepoison fort employé en cas de piqûres venimeuses et d’empoisonnement, et cela dès l’Antiquité. On considérait aussi que l’infusion bue renforçait considérablement les facultés mentales : l'esprit devient lucide, la pensée plus claire, la puissance de travail accrue.


L’usage traditionnel de l’infusion de Marrube blanc en fait une puissante détoxifiante du foie. Plante amère par excellence, elle est naturellement utilisée depuis plusieurs centaines d’années pour activer et stimuler la digestion. Son action sur le système respiratoire est connue depuis l’Egypte ancienne. En tant que plante chaude et stimulante elle s’associe très bien au Thym et à L’Eucalyptus. Le Marrube blanc a de nombreux usages spécifiques, nous vous invitons à vous documenter et à vous rapprocher de professionnels de santé et des plantes pour en savoir plus.

Marrube blanc – Marrubium vulgare

Récolte au printemps à la faucille en garrigue gardoise - Réserve de biosphère des gorges du Gardon

Disponible : Sachet et vrac plantes sèches (Fleurs et feuilles entières)

Production disponible sur www.herbierdesgarrigues.com ou sur simple demande.

9 vues0 commentaire
bottom of page